Interview d’un analyste financier

Interview d’un analyste financier

Bonjour Asta, peux-tu nous expliquer ton parcours académique ?
Oui ! J’ai effectué une licence d’économie à la Sorbonne avant de rejoindre emlyon business school en AST. Après la première année de tronc commun, je me suis orientée vers la finance. J’ai pris des cours en lien et j’ai effectué un stage de 6 mois en banque. J’ai ensuite rejoint le cursus en alternance.


Quel est le métier que tu apprends et en quoi consiste t-il ?
J’apprends le métier d’analyste financier au sein de la direction de la trésorerie. L’analyste financier doit gérer tous les flux financiers et bancaires de l’entreprise, Les données récoltées sont la base de son analyse. L’analyste doit prévoir les mouvements qui pourraient impacter le cash flow de l’entreprise et son évolution. Il émet également des recommandations grâce à son analyse.


Dans quel type de boîte travailles-tu et quelle est la journée type d’un analyste financier ?
Je travaille dans l’industrie automobile. Ma journée type : j’arrive vers 9h. Je vérifie les mouvements bancaires passés sur les comptes des différentes sociétés. Je vérifie également leur authenticité. Et après, je procède à l’analyse des données financières avec des prévisions ou des modélisations. Je termine autour de 18h30. En période de rush je peux sortir du bureau vers 20h.


N’est-ce pas chiant ? Quels sont les aspects positifs et les points négatifs du métier ?

Non, pas tellement ! Comme j’ai plusieurs choses à faire, je n’ai pas vraiment de journée type. Je ne trouve pas le temps de m’ennuyer. Les points positifs sont la diversité des tâches et les responsabilités importantes données aux apprentis et aux juniors. Il faut être polyvalent. Si je devais donner des points négatifs je dirais qu’il y a beaucoup de stress et les équipes sont malheureusement peu chaleureuses.

 

L’avis Krakemienne :

L’analyste financier ou la matérialisation de la formule =>  sédentarisation + tableau excel + capitalisme = €€€€€ 

 

Propos recueillis par Jennifer de Souza