Le M

Transaction prend la parole – Global Capital Markets: ECM & DCM

Global Capital Markets: ECM & DCM

Aux côtés du M&A et du Private Equity, la Corporate Finance a beaucoup d’autres facettes tout aussi intéressantes. On compte parmi elles les activités en Equity Capital Market (ECM) et Debt Capital Market (DCM), à la frontière entre finance d’entreprise et finance de marché. Ces divisions appartiennent aux banques d’affaires et accompagnent les entreprises cotées sur leurs levées de capitaux ou de dette sur les marchés financiers.

ECM

What is it?

Le rôle des divisions ECM des banques est d’assurer les besoins de financement en capitaux propres des entreprises cotées. La particularité de l’ECM est donc la nécessité de s’adapter aux exigences et aux dynamiques des marchés financiers, et de travailler avec une multitude d’acteurs qui contribuent aux levées de fonds.

Il existe en ECM trois secteurs avec des rôles différents. D’une part, la division Origination se charge de valoriser la levée de fonds et de pitcher l’entreprise qui réalise cette opération aux investisseurs. Elle est accompagnée par les équipes Syndication qui réalisent les opérations de levée de fonds sur les marchés financiers, sous l’œil des juristes de la division Montage.

Les produits ECM sont divers, allant de l’introduction en bourse (IPO, qui nécessite un semestre pour la préparation et l’exécution) à l’augmentation de capital très rapide (ABB), ou encore l’accroissement de la participation des actionnaires existants (Rights Issue, généralement à la suite d’une IPO et qui constituent de plus grosses transactions que les ABB).

Le day-to-day en ECM

Travailler en ECM permet de manipuler une grande variété de produits et d’interagir avec un grand nombre d’investisseurs sur les marchés financiers, contrairement aux deals de M&A qui n’impliquent que deux parties. Les équipes ECM travaillent néanmoins avec les équipes M&A, car les levées de capitaux ainsi réalisées permettent de financer les fusions-acquisitions.

Les tâches quotidiennes se rapprochent de celles observées en M&A, avec l’utilisation des techniques de valorisation et l’indispensable maîtrise des slides pour pitcher les entreprises. A cet égard, pour une IPO, il existe une séparation entre la valorisation du Corporate Finance Department à partir de données confidentielles à usage de l’entreprise visée, et celle du Equity Research Department sur la base de données publiques à destination des marchés financiers.

DCM

DCM, what is it?

Les équipes DCM sont les homologues des équipes ECM sur les levées de dette, par l’émission d’obligations ou la contraction de prêts. Les clients peuvent alors être non seulement des entreprises, mais aussi des Etats, fonds souverains et autres clients institutionnels. L’intérêt de la levée de dette est de pouvoir se financer sans transfert de propriété, mais elle requiert le paiement d’intérêts, contrairement aux versements de dividendes suite à des levées de capitaux qui sont optionnels.

Il y a là aussi une division Origination qui évalue le besoin en dette du client en fonction de ses particularités et de la structure de son bilan. Ceux travaillant en Structuration prennent ensuite le relai pour transformer cette émission de dette en produits financiers attractifs pour les investisseurs, comme la conversion de la dette en actions. Les équipes de Syndication se chargent quant à elles de la répartition de l’émission de dette, surtout dans le cas où elle est importante.

Le day-to-day en DCM

Toujours à l’interface entre finance de marché et finance d’entreprise, les opérations en DCM sont fortement influencées par les dynamiques macroéconomiques et les décisions des banques centrales, qui impactent le rendement des obligations. Les divisions DCM travaillent aussi étroitement avec les équipes de M&A. En effet, elles interviennent au niveau du financement des deals, particulièrement au travers de montages LBO (Leveraged Buyouts). Le quotidien typique d’un analyste stagiaire est d’assurer la veille de marché, rédiger des mornings à destination des investisseurs, et de participer à la rédaction des pitchs. 

Candidater en ECM et en DCM

En France, la majorité des banques proposent des stages de 6 mois en tant qu’analyste ECM ou DCM. Ainsi, les principaux acteurs sont BNP Paribas, Natixis, Société Générale, CACIB, Deutsche Bank, Bank of America, Morgan Stanley…

Les entretiens sont généralement assez techniques avec plusieurs opérationnels. Les questions posées peuvent porter par exemple sur le processus d’émission de dette ou de capitaux, sur l’état du marché et les événements récents qui l’ont impacté, ou encore sur les ratios de dette (D/E, Net debt / EBITDA, Interest Coverage Ratio).