Rencontre avec le collectif MOCGA : des étudiants engagés pour un campus plus vert

Rencontre avec le collectif MOCGA : des étudiants engagés pour un campus plus vert

Le collectif Make Our Campus Great Again fondé en avril 2020 est un groupe d’étudiants d’emlyon engagés pour réduire l’impact environnemental de notre campus. Ils s’investissent, au quotidien, pour aller vers un campus plus vert et durable ; rencontre avec Valentine Dalloz, Octave Kleynjans, Laure Hazard et Corentin Lavaine, membres du collectif MOCGA.

Bonjour à tous, pourriez-vous nous en dire plus sur le collectif MOCGA : ses objectifs, ses ambitions… ?

Le collectif MOCGA (Make Our Campus Great Again) rassemble des étudiants d’emlyon qui veulent s’investir pour un campus plus vert. Des gobelets en plastique jetables à la pollution numérique, le collectif veut faire changer les choses pour que le campus reflète la sensibilité environnementale des étudiants. Nous sommes également un relai entre les étudiants et l’administration pour les projets environnementaux qui concernent le campus. À emlyon, des centaines d’étudiants s’intéressent au développement durable et veulent se mobiliser. La moindre des choses est que notre campus incarne cet engagement ! Beaucoup de campus à travers le monde mettent en place des initiatives environnementales et nous souhaitons engager le campus d’emlyon sur la même voie.

La sensibilisation écologique est de plus en plus importante à emlyon grâce à l’investissement des services de l’administration mais aussi de nos associations telles le Noise ou le Conseil de Corporation.

Comment le collectif MOCGA s’insère-t-il parmi ces initiatives et quels nouveaux apports va-t-il apporter à la cause écologique à emlyon ?

La cible précise du MOCGA est la performance environnementale du campus. Nous sommes un collectif indépendant des autres associations, mais nous avons, par exemple, collaboré avec le Noise pour la Semaine du Développement Durable en avril dernier. Pour tout ce qui concerne les améliorations que l’on peut apporter au campus sur le plan environnemental, c’est vers le MOCGA qu’il faut se tourner ! Et nous sommes ravis quand des étudiants nous envoient des suggestions à ce sujet.

Dans quelle mesure les services de l’école vous accompagnent-ils et soutiennent-ils vos initiatives ?

Ces derniers mois, l’administration s’est montrée très à l’écoute des sujets que nous avons fait remonter. Nous avons notamment organisé, en avril, un webinaire sur l’avenir environnemental du campus, auquel Bénédicte Bost (la directrice RSE (ndlr. Responsabilité Sociale et Environnementale) du campus) a participé. Elle a été très à l’écoute des étudiants et cela a permis une discussion extrêmement riche sur de nombreux sujets (déchets, RSE dans les cours, plastique…). Nous organisons également la Rentrée Climat en partenariat avec les services de l’école. Le but est de sensibiliser tous les nouveaux arrivants du Programme Grande Ecole aux enjeux climatiques.

Rendre notre campus plus vert, un objectif louable ! Selon vous, quelles sont les premières mesures qui doivent être prises dans ce sens ?

Les sujets les plus souvent évoqués par les étudiants concernent les gobelets jetables, le chauffage et la pollution numérique. Nous avons déjà sensibilisé l’administration sur ces thématiques. Cela dit, afin d’avoir une vision d’ensemble des défis environnementaux du campus, l’idéal serait de faire un audit environnemental de ce dernier. En effet, les audits permettent d’avoir une idée précise des principaux postes d’émissions de gaz à effet de serre et, ainsi, de hiérarchiser les objectifs. Il est également très important de bien former les étudiants aux défis climatiques. Intégrer le climat et l’environnement à tous les cours contribuera à faire de nous des managers conscients de l’urgence climatique et nous donnera des clés pour nous investir dans ce domaine tout au long de notre carrière, quel que soit le métier ou secteur d’activité.