Le M

Le métier d’analyste financier dans un fonds ISR

Qu’est ce qu’un fonds ISR d’abord ?

Un fonds ISR (« Investissement Socialement Responsable ») est un fonds qui évalue – en plus de la traditionnelle performance financière d’une entreprise – sa performance extra-financière pour décider ou non d’y investir. Evaluer la « performance extra-financière » d’une entreprise, c’est se demander si elle respecte les trois critères ESG : « E » pour le critère environnemental (prévention des risques environnementaux, gestion des déchets, réduction des émissions de gaz à effet de serre etc.), « S » pour le critère social (prévention des accidents du travail, formation du personnel, respect du droit des employés, qualité du dialogue social etc.) et enfin « G » pour le critère de gouvernance (l’indépendance du conseil d’administration, la structure de gestion, la présence d’un comité de vérification des comptes…). En d’autres termes, les fonds ISR sont conçus pour les investisseurs qui veulent récompenser des sociétés au comportement vertueux, ou au contraire pénaliser des sociétés ayant de « mauvaises » pratiques.

Il existe deux grands types de fonds ISR, chaque type correspondant à une approche « ISR » différente.

  • L’approche « d’exclusion » : les fonds ISR qui s’en revendiquent n’investissent pas dans les entreprises qui opèrent dans certaines industries dont les valeurs sont, selon eux, en totale contradiction avec les critères ESG (énergies fossiles, armement, tabac, alcool, pornographie etc.)
  • L’approche « Best-in-Class » : les fonds ISR correspondants n’excluent aucun secteur en particulier mais décident d’investir dans les entreprises dont la performance extra-financière (ou ESG) est la plus intéressante (par rapport aux entreprises comparables du même secteur bien sûr).

 

Qu’est qu’un analyste financier dans un fonds ISR ?

Pour faire simple (parce qu’il existe plusieurs types d’analystes financiers), un analyste financier dans un fonds ISR est souvent à la fois :

  • Un analyste financier classique… : dont le but est d’évaluer la performance financière des sociétés cotées en bourse en surveillant leur santé et leur croissance pour conseiller les professionnels qui vendent ou achètent les obligations et les actions émises par ces sociétés (les traders, les gérants de portefeuille et les concepteurs de produits financiers etc.). Pour ce faire, l’analyste financier analyse les bilans des entreprises, leurs rapports annuels, la presse financière, les études de marché etc. et compare les informations qu’il a recueillies avec le cours en Bourse de leurs actions, pour savoir si elles sont à leur juste prix. C’est ainsi qu’il produit une note de synthèse où il élabore des recommandations de vente et d’achat.

… et un analyste extra-financier : dont l’objectif est d’évaluer la performance ESG d’une entreprise après l’analyse des rapports qu’elle publie (rapports RSE en particulier) et la collecte de données relatives à son comportement ESG (émises par des organes gouvernementaux, des syndicats, des ONG, des médias…).