Gazette Soli’daire de mai 2021

Gazette Soli’daire de mai 2021

Témoignage Solidaire – André et Valérie Vial, fondateurs de Keur d’Afrique 

Ce mois-ci, nous mettons en lumière une association partenaire de nos Missions de Solidarité à l’International : Keur d’Afrique, association franco-sénégalaise qui nous accompagne depuis près de 5 ans. Rencontre avec André et Valérie Vial, fondateurs de Keur d’Afrique. 

Quelle est l’histoire de Keur d’Afrique?

Keur d’Afrique a été créée en 2004 par un groupe d’amis pour répondre aux sollicitations d’un collectif de parents d’élèves sénégalais de la région de Diarrere, soulevées lors d’une rencontre en 2002.

Ils ont demandé à ce qu’un collège soit construit pour permettre aux enfants de cette région d’y poursuivre leur scolarité, dans la mesure où aucun moyen de locomotion ne leur permettait de rejoindre la ville de Fatick qui abritait l’école la plus proche, à plus de 30 km de la région. Au fil du temps, bien d’autres projets ont complété celui-ci.

Quels sont les projets annuels de l’association ?

Les projets annuels de KDA sont :

  • Adductions d’eau potable dans les villages : Trente villages ont été raccordés à l’eau potable, ce qui représente environ 40 bornes-fontaines, soit plus de 25 km d’adduction d’eau, sur les communautés rurales de Diarrère et de Diouroup. Les populations concernées sont de l’ordre de 15000 à 17000 personnes.
  • Jardins maraîchers : Aujourd’hui, il existe déjà 20 jardins maraîchers collectifs pour une superficie d’environ 30 ha. On y produit entre 30 et 40 tonnes de légumes par an. Environ 1000 femmes travaillent dans ces jardins, qu’elles gèrent elles-mêmes. Le but de ces jardins est avant tout l’autoconsommation et l’excédent de production est commercialisé. En parallèle de ces jardins maraîchers, une vingtaine de vergers ont été plantés, pour quelque 2000 arbres-fruitiers.
  • Riziculture : Abandonnée depuis bientôt une trentaine d’années, suite aux grandes sécheresses des années 1970-1980, la riziculture de bas-fond a été relancée par le biais de Keur d’Afrique depuis 4 ans. En 2013, environ 50 hectares de riz ont été emblavés. 

On compte aussi parmi les missions de l’association de l’arboriculture, du reboisement, du microcrédit, ainsi que l’accès à l’éducation et à la santé.

Comment voyez-vous l’association dans 10 ans ?

Dans 10 ans, nous espérons que cette association aura fini de remplir son rôle, c’est-à-dire que les populations de cette région seront devenues autonomes et autosuffisantes. Si ce n’est pas encore le cas dans 10 ans, nous aimerions qu’une équipe plus jeune prenne la relève.

En quoi les étudiants de Centrale Lyon et emlyon vous y aident-t-ils ?

Le partenariat avec les étudiants de ces 2 écoles nous apporte du dynamisme et une énergie communicative pour réaliser nos projets. L’aide financière est très appréciable ainsi que les idées mises en œuvre pour y parvenir. Le voyage des étudiants sur place est très enrichissant pour tous. Les populations sénégalaises ont une aide, une ouverture sur le monde et des échanges avec des jeunes Français qui produisent des moments forts.

Quels sont les impacts positifs de Keur d’Afrique ?

Nos actions visent à assurer des besoins essentiels auprès de populations défavorisées. Le temps dégagé en s’approvisionnant en eau directement aux bornes fontaines installées au centre des villages a permis aux populations de cultiver des jardins maraîchers vivriers. Cette activité agricole leur permet d’avoir une certaine autonomie alimentaire.

La vente du surplus des légumes des jardins et le microcrédit accordé à quelques éleveurs permettent un début d’activité économique.

La construction d’un collège de proximité permet aux enfants d’accéder à l’éducation. Le soutien au dispensaire améliore la santé de toute la région.

Comment pouvons-nous vous soutenir ?

Vous pouvez nous soutenir comme vous le faites déjà depuis quelques années en nous aidant à réunir des fonds pour financer les projets, en ayant des idées et de l’enthousiasme. Au Sénégal, votre aide est précieuse auprès des jeunes avec du soutien scolaire, par vos diverses interventions, votre participation au reboisement ou d’autres actions.

Vous pourrez suivre les aventures des bénévoles étudiants via Instagram, date de départ le 4 juillet !

Action Solidaire de mai

Pour le mois de mai, nous tenions à partager avec vous le site conçu par la ville de Lyon pour partager les initiatives solidaires qui se développent dans nos quartiers.

https://www.lyon-solidaire.fr/

Ce site vous permet à la fois de déposer une initiative si vous avez un projet qui vous tient particulièrement à cœur, mais aussi de consulter les initiatives déjà mises en place à côté de chez vous.

Vous pouvez alors affiner vos recherches en sélectionnant parmi 5 grandes thématiques, les projets qui vous correspondent le plus. Attention, il existe à ce jour plus de 115 initiatives déjà existantes, vous risquez de trouver chaussure à votre pied !

Aujourd’hui, nous vous proposons de vous intéresser particulièrement à l’initiative “Freerice” proposée par le World Food Program.

Mais Freerice, c’est quoi concrètement ?

Freerice est un jeu éducatif en ligne où chaque bonne réponse revient à 5 grains de riz pour WFP. Plus de 100 millions de personnes dans le monde bénéficient de l’aide alimentaire apportée par le World Food Program. Dans un contexte de crise alimentaire et de crise sanitaire très élevée, avec l’aide de chacun et chacune, nous pouvons collecter jusqu’à 9 millions de grains de riz.

Alors pour ne plus manquer les occasions de s’engager dans la vie associative de votre rue, n’hésite pas à consulter et partager le site au plus grand nombre !

News chez Soli

Avancée des MISI

Alors que nous sommes à quelques jours du départ de notre MISI Togo de mai, faisons un petit point sur l’ensemble des Missions de Solidarité Internationale de Juillet. Pour rappel, Solidari’Terre est une association étudiante associant des étudiants d’emlyon business school mais aussi de Centrale Lyon. Nous organisons 10 missions : 3 en mai et 7 en juillet. Malheureusement, en raison des conditions sanitaires, les MISI Argentine et Philippines du mois de mai ont été annulées, mais les efforts des participants pour les levées de fond ont été fructueuses et les associations partenaires recevront l’aide financière prévue.

Les participants de l’ensemble des MISI restent motivés et proactifs afin de remplir les objectifs et de se battre pour de belles causes. Si vous souhaitez nous aider en ces temps compliqués voici les liens de crowdfunding où vous pourrez retrouver les présentations de nos MISI Juillet :

Semaine du Sidaction

Lundi 3 mai se terminait la Semaine du Sidaction menée en parallèle à Centrale Lyon et à emlyon.

La semaine du Sidaction organisée sur le campus de l’école à deux objectifs majeurs, l’un est la récolte de fonds et l’autre la sensibilisation et la prévention. L’association a décidé de mettre en place de nouvelles collaborations et à travailler à l’inclusion de nouvelles initiatives étudiantes pour la deuxième édition de cet événement.

Dès lors, les associations Gourmet, Forum et le collectif Em’brace ont travaillé main dans la main avec Solidari’terre pour fédérer les étudiants de l’école et récolter des dons pour financer la recherche contre la maladie.

Solidari’terre tient à remercier l’ensemble des bénévoles qui ont travaillé ensemble pour rendre cette semaine réalisable et est fier de vous annoncer que la tombola a permis de récolter la somme de 1 242,37 €.

Aussi, nous sommes heureux d’annoncer que la Semaine du Sidaction a été primée dans la catégorie “Hommes et Partage” lors de la remise des prix d’entrepreneuriat social 2021 menée à emlyon business school, cela nous conforte dans nos actions et nous encourage à rendre cet événement toujours plus ambitieux.

Petit mot des cooptations

Le mois de mai cette année chez Solidari’terre est synonyme à la fois de départ en MISI mais aussi d’entretiens de cooptation !

En effet, nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec de nombreux candidats tous plus motivés les uns que les autres. Nous tenions tous à vous remercier d’avoir joué le jeu que ce soit en zoom ou en physique et nous espérons avoir répondu à toutes vos interrogations.

L’ensemble du mandat 2021 tenait à vous remercier pour la qualité de vos anecdotes et de vos “son du moment”, nous sommes très heureux d’accueillir 31 nouveaux membres dans notre grande famille !