La Semaine de la vigilance par les Corpollo 11

La Semaine de la vigilance par les Corpollo 11

La campagne de renouvellement des associations (la CRA) forme un événement incontournable de l’expérience “école de commerce”, que nous faisions partie d’une liste ou que nous soyons seulement un membre anonyme dans l’auditoire qui apportera sa voix à la liste qui nous aura fait le plus vibrer au cours de ces x mois. X mois martelés par des défis, tous soudés dans la difficulté et portés par la volonté de faire “kiffer un max” toute la communauté étudiante. Bureau des élèves (BDE), Bureau des Arts (BDA), Ski Club, le Petit Paumé. Quatre associations qui font fantasmer nos jeunes 1A. Comme chaque année, après avoir vu les listes se former les unes après les autres, plus d’une vingtaine cette année, s’ensuit la Journée de la Vigilance. Une journée entière dédiée à la sensibilisation des “listeux” et de tous les acteurs directement ou indirectement impliqués dans les campagnes aux thématiques liées à la santé, au harcèlement, aux gestes de premiers secours, à la sécurité routière etc. Cette année, le Conseil de Corporation d’emlyon business school décide de taper encore plus fort. Fini les ateliers de 15 minutes qui n’apportent finalement pas grand-chose aux étudiants qui défilent dans le seul but d’obtenir le tampon de validation sur leur carton d’inscription – parce que oui, le seul moyen d’obliger les étudiants à se former a bien évidemment été de construire un intérêt autour de cette journée. Pour participer à la CRA, il faut valider au moins deux ateliers. Cette année, la Corpo a vu grand : une semaine entière dédiée à la Vigilance avec des conférences d’une heure dans des amphis suivies de 30 minutes de Q&A. Puis, la COVID a débarqué et nous voilà devant nos ordinateurs. Vous avez été nombreux à y participer : plus de 1300 participants ! J’y ai aussi participé. Non pas que je sois particulièrement férue des campagnes, mais parce que les sujets, ma foi, m’ont particulièrement intéressés.

Une sensibilisation réussie passe aussi par la pratique. Cette semaine de la vigilance est le socle commun aux listeux pour avancer dans leur projet et répondre au défi RSE lancé par la Corpo depuis l’année dernière avant le début des présélections. L’objectif ? Que les listeux donnent de leur temps à une association et/ou pour une cause qui leur tient à cœur. Ainsi ont vu jour plusieurs projets réalisés en autonomie parfaite ou en partenariat avec des associations : la semaine de sensibilisation à la langue des signes, les maraudes, les clean walk, des lettres envoyées aux personnes isolées (notamment âgées), des visites aux enfants malades, cours de français donnés aux personnes non françaises, collectes de produits d’hygiène, de jouets, de produits alimentaires pour les redistribuer aux personnes dans le besoin. Le défi a été maintenu afin de faire re-vivre les campagnes ; l’expérience reste humaine et ne doit pas avoir lieu cloîtré entre quatre murs.

Je ne vais pas vous mentir, le format distanciel va plutôt bien à la Semaine de la Vigilance édition 2021. 

Que ce soit la MACIF, intervenue sur les risques routiers, les questions de l’habitat, du budget et de sa gestion ou encore le Wellness Center intervenu sur les thématiques de la nutrition, des addictions et du sommeil. Que ce soient les différentes conférences sur les violences sexistes et sexuelles abordant des thèmes tels que le consentement, celles visant à sensibiliser à la situation de handicap et même L’Oréal en collaboration avec la Fondation des femmes sur le sujet brûlant du harcèlement de rue. Tout s’est absolument bien passé. La validation de la participation à un atelier pour la CRA a pris la forme très ludique d’un quiz de fin de session. La distance semble avoir décuplé l’intérêt des étudiants pour ces sujets – les questions fusaient littéralement – ou sont-ce les thèmes qui ont été incroyablement bien choisis ? Une chose est certaine : très beau travail de notre Corpo 2021, parvenue à jongler entre l’arborescence des liens Zoom, les aléas du direct et une disponibilité et une réactivité hors norme. 

Peut être une image de texte qui dit ’ee 000 SEMAINE DE LA VIGILANCE PLANNING LUNDI Oh MARDI MERCREDI MACIF Risques routiers 1h JEUDI VENDREDI Wellness Center Nutrition MACIF Habitat 2h Sensibilisation Handicap MACIF Budget 13h Wellness Center Addiction 4h vss Consentis L'Oréal Fondation femmes Harcelement de rue MACIF Gérer budget 15h Wellness Center Addiction MACIF Risques routiers 6h Wellness Center Nutrition vss Consentis Wellness Center Sommeil MACIF Habitat 17h MACIF Sommeil & Anxiété vsS Handsaway’

“L’événement a été un immense succès ! Je suis super contente personnellement et agréablement surprise par le nombre de participants, par l’intérêt et l’engouement qu’ils ont porté pour ces ateliers, il y a eu énormément de questions très pertinentes des étudiants qui ont rendu les zooms extrêmement dynamiques et plaisants à suivre. Malgré le format distanciel et les quelques couacs, la Semaine de la Vigilance a été extrêmement chouette ! On avait une autre contrainte cette année qui a été d’étendre la Journée de la vigilance à la Semaine de la vigilance. On voulait sortir du cadre des 15 minutes d’atelier au gymnase d’emlyon. L’objectif a été atteint !

Malgré tout, je pense que revenir en physique est ultra important, cela permet plus d’interactivité entre les différents acteurs et de poser des questions beaucoup plus spontanées. D’un autre côté, ce n’était pas plus mal pour des sujets assez compliqués tels que les VSS (Violences Sexuelles et Sexistes). Le distanciel a permis à certaines personnes de “se couper” et de mettre une certaine distance entre des souvenirs traumatisants et le contenu de la conférence.” – Flora Oger, Vice-Présidente de la Corpo 2021

Vous retrouverez le calendrier de cette édition des campagnes spéciale COVID-19 dans un autre article avec la participation de Tristan Baraille, responsable de la CRA au sein du Conseil Corporation 2021, Corpollo 11.