Hedy Lamarr, l’actrice qui inventa le Wifi

Hedy Lamarr, l’actrice qui inventa le Wifi

  • Post author:
  • Post category:Tech (PnP)

Wifi, GPS, téléphonie mobile. Ce sont des choses que vous utilisez tous les jours sans trop vous posez de question. Imaginiez-vous qu’une star hollywoodienne en est à l’origine ? Actrice et inventrice, Hedy Lamarr a créé la technologie à la base d’un des protocoles de communication les plus utilisés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 800px-Hedy_Lamarr_in_The_Heavenly_Body_1944.jpg.
Hedy Lamarr in The Heavenly Body 1944
Hedy Lamarr actrice

Hedy Lamarr, de son vrai nom Hedwig Kiesler, naît en 1914 à Vienne, en Autriche-Hongrie, dans un milieu aisé. Son père, banquier, la sensibilise à l’ingénierie. A l’époque, une carrière technique est inenvisageable pour une femme. Mais peu importe, car la jeune Hedwig se découvre une passion pour le cinéma après avoir visionné le film Metropolis, de Fritz Lang (images ci-dessous). A 16 ans, elle décide de tenter sa chance en tant qu’actrice.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-10.png.
Hedwig Kiesler dans Extase, de G. Machaty (1933)


Elle décroche son premier gros rôle à 18 ans, dans le film Extase, réalisé par Gustav Machaty. Nous sommes en 1933, et le film fait scandale, à cause de scènes trop osées pour l’époque. Son rôle lui vaut une réputation sulfureuse.

La même année, Hedwig se marie à Friedrchich Mandl, l’un des plus grands marchands d’armes au monde qui fournit, entre autres, Mussolini. Mais le mariage est malheureux : Mandl se révèle extrêmement jaloux et détruit les copies du film de sa jeune épouse. Il fréquente également de plus en plus les milieux nazis, ce qui n’est pas du goût d’Hedwig. En 1937, elle prend la fuite pour rejoindre la côte ouest des Etats-Unis.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Hedy_Lamarr_in_The_Conspirators.jpg.
Cropped screenshot of Hedy Lamarr from the trailer for the film The Conspirators

Là-bas, Hedy décroche un contrat de sept ans avec MGM, le plus grand studio d’Hollywood, qui lui fait adopter le nom Lamarr. Elle joue dans 15 long-métrages et donne la réplique aux plus grands noms du cinéma. Sa carrière atteint son apogée avec Samson et Dalila, de Cecil B. DeMille, en 1949.

Hedy Lamarr est connue pour ses films, sa beauté sans pareil, ses nombreuses liaisons, ou encore pour avoir servi de modèle à la Blanche-Neige de Walt Disney. Mais peu de gens savent qu’elle était surtout un “géant intellectuel“, comme la décrivait son ami George Antheil.

Hedy Lamarr inventrice

Hedy Lamarr était avant tout une inventrice. D’ailleurs, sa carrière d’actrice ne la satisfait pas et elle supporte mal certains de ses rôles. Partout où elle vivait, Hedy installait un atelier, et après de longues journées, elles se dédiaient entièrement à ses inventions.

En 1939, la Seconde Guerre mondiale éclate. Deux ans plus tard, en 1941, à l’occasion d’une soirée mondaine, Hedy sympathise avec le pianiste américain George Antheil qui a également travaillé comme inspecteur de munitions. Elle apprend alors que les torpilles radioguidées de la Navy qui doivent détruire les sous-marins allemands sont souvent repérées et détournées avant même d’avoir atteint leur cible.

Forte de son talent pour l’invention et de son expérience dans le milieu de l’armement où travaillait son premier mari, Hedy Lamarr imagine, avec l’aide de George Antheil, un système de codage des transmissions.

L’idée est créer un système de guidage radio des torpilles tirées par des avions volant à haute altitude sur les navires de guerre ennemis. Pour éviter que le signal entre l’avion et la torpille ne soit brouillé, elle imagine que la communication passe rapidement d’une fréquence hertzienne à l’autre (frequency hoping), la rendant indécodable par l’ennemi. Quant à Antheil, il conçoit un moyen de garder les radios qui se trouvent à l’intérieur de l’avion et de la torpille synchronisées pendant le changement de fréquence, en reprenant l’idée des cartes perforées qui activent les pianos mécaniques.

La technique est l’ancêtre de l’étalement de spectre par saut de fréquence, c’est-dire la méthode de transmission utilisée dans la technologie du Wifi, de la géolocalisation, de la téléphonie mobile ou encore du Bluetooth.

Le brevet est déposé en 1941, mais n’est pas pris au sérieux par l’Etat Major américain. Au contraire, Hedy s’entend dire qu’elle ferait mieux de mettre son image de sex-symbol au service de levées de fonds pour la guerre. Il faudra attendre la crise de Cuba en 1962 pour que le brevet soit utilisé secrètement par l’armée américaine, sans payer à Hedy Lamarr son dû.

File:Lamarr patent.png
Patent for Secret Communication System, 10 juin 1941. Source : The Register

La reconnaissance, elle aussi, vient tardivement. Entre-temps, l’actrice est tombée dans l’oubli et a dilapidé sa fortune. En 1997, trois ans avant sa mort, elle reçoit le prix de l’Electronic Frontier Foundation. Elle et George Antheil sont ensuite inscrits à titre posthume au registre du National Inventor Hall of Fame, une organisation américaine qui recense les plus grands inventeurs et inventrices.

File:Wiener Zentralfriedhof - Gruppe 33 G - Grab von Hedy Lamarr.jpg
Honorary grave of Hedy Lamarr in the Vienna Central Cemetery. Haeferl / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

En 2018, le documentaire Hedy Lamarr : from Extase to Wifi sort au cinéma en France. La réalisatrice Alexandra Dean y dépeint le portrait d’une femme forte et d’un esprit brillant qui a choisi de forger son destin et à qui nous devons bien plus que des films.

Hedy Lamarr : from Ecstase to Wifi (2018), bande-annonce VO

Par Pauline Sicsik


Sources :

Ropert, P. (2018, 26 avril). Hedy Lamarr, inventrice star. Consulté 8 juin 2020, à l’adresse https://www.franceculture.fr/cinema/hedy-lamar

Lefrançois, H. (2019, 8 janvier). Qui est Hedy Lamarr, la star hollywoodienne qui a inventé le Wifi ? Consulté le 08 juin 2020, à l’adresse https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/42327/reader/reader.html#!preferred/1/package/42327/pub/61393/page/4

Hutchinson, P. (2018, 3 décembre). Hedy Lamarr – the 1940s ‘bombshell’ who helped invent wifi. the Guardian. https://www.theguardian.com/film/2018/mar/08/hedy-lamarr-1940s-bombshell-helped-invent-wifi-missile

Devillard, A. (2018, 5 juin). L’actrice glamour Hedy Lamarr était aussi l’inventrice du Wi-Fi sécurisé. Sciences et Avenir. https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/tele-cinema/l-actrice-glamour-hedy-lamarr-etait-aussi-l-inventrice-du-wi-fi-securise_123025