Entretien avec Marion, consultante en  transformation digitale chez MeltOne

Entretien avec Marion, consultante en transformation digitale chez MeltOne

  • Post author:
  • Post category:Tech (PnP)

Par Hicham Ghermani

La transformation digitale est un défi pour les entreprises. Découvrez l’interview de Marion, qui travaille chez MeltOne et qui nous explique ce qu’est le métier de consultante dans ce domaine.

  • Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais bien que vous me présentiez un peu votre parcours académique.

Baccalauréat ES dans les Hauts-de-Seine

DUT Techniques de commercialisation à Paris Descartes

Master Grande Ecole à NEOMA Rouen, Spécialité Études et analyses marketing.

  • Qu’est ce qui vous a attiré dans le secteur de la transformation digitale ?

J’ai fait l’ensemble de mes stages en marketing dans plusieurs secteurs : cabinet d’audit (EY) auprès des associés, intégrateur SI (Absys Cyborg, filiale de Keyrus) et Agro alimentaire (La martiniquaise, dans les spiritueux) et je me suis rendue compte que ce domaine n’était pas assez dynamique pour moi. Au bout de 6 mois j’avais l’impression d’avoir fait le tour. J’ai donc discuté avec mon entourage et plusieurs personnes m’ont parlé du conseil. J’ai toujours aimé la manipulation des chiffres et des systèmes d’information, je me suis donc dirigée vers la transformation digitale.

  • Pourquoi faire de la transformation digitale chez MeltOne ?

Lors de ma recherche d’emplois j’ai passé des entretiens dans des cabinets de toute taille. Ayant eu une expérience marquante dans la vie associative de mon école (trésorière d’une association qui organise un tournoi de rugby des grandes écoles), j’ai été attirée par l’ambiance familiale qui régnait chez MeltOne et qui ressemblait à celle que j’ai connue et appréciée dans la vie associative. C’était également l’opportunité de développer le ‘business’ car ce n’était qu’une start-up. Enfin j’ai apprécié leur honnêteté et leur humanité, pendant le processus de recrutement on ne m’a pas “vendu du rêve” et on m’a considéré comme une personne humaine (on ne m’a pas reproché de tout savoir…) ce qui n’a pas été le cas dans tous les cabinets.

  • Quelle est votre journée type, en tant que consultant en transformation digitale ?

Actuellement je suis en contrat dit “régie” dans une banque, ce qui veut dire que mon contrat est un peu comme un CDD : je ne suis pas là pour une mission précise mais pour soutenir l’équipe en interne.

Mes journées sont donc celles d’un salarié “lambda” mais qui évolue dans une équipe agile (pas de hiérarchie dans la prise de décision, chacun peut donner son avis…) : tous les matins nous avons un “morning” où nous discutons des faits marquants de la veille et des productions à venir. C’est aussi le moment d’échanger avec les différentes parties prenantes du projets (Product Owner, Solution Architech, Project Manger..). Puis nos journées se déroulent assez normalement sauf que je vis deux “vies” d’entreprise : celle de MeltOne (avec les réunions, les ateliers de réflexion, les afterwork) et celle de mon client.

  • Quels sont les pros and cons de travailler dans ce secteur en particulier ?

Je crois que les deux avantages majeurs dans mon métier sont le dynamisme, lorsque j’interviens dans une entreprise je sais que c’est pour une période plus ou moins définie, et qu’à la mission suivante je changerai de secteurs ou d’outil (j’évolue sur des outils d’EPM et de data visualization ce qui me donne l’opportunité d’avoir des missions assez différentes. Mais aussi le salaire, qui n’est pas négligeable.

Évidemment il y a des points négatifs mais que je ne considère pas si pesants pour le moment : parfois nous sommes envoyés sur des missions qui nous conviennent moins et où il faut s’adapter, et l’équilibre vie pro / vie perso peut être un peu “bancal” mais je crois que sur ce dernier point on est assez chanceux chez MeltOne.

  • Est-ce que vous vous voyez dans 5 ou 10 ans continuer à travailler dans ce secteur ? Pourquoi ?

Je n’en ai aucune idée, cette vie est à la fois agréable à vivre car prenante, mais je pense que cela peut devenir usant. Tout dépendra probablement de mon évolution dans ce métier et des opportunités qui s’offriront à moi. En tout cas je ne me ferme pas de portes car je pense que ce métier en interne serait lassant.

  • Que pensez-vous de ce secteur dans l’optique du marché du travail ?

La transformation digitale est un secteur d’avenir, le secteur embauche en masse et assez rapidement. Cependant il risque d’être mis à mal par la crise sanitaire en cours car nous sommes dépendants des budgets alloués par les entreprises.

  • Quelles sont pour vous les qualités requises pour travailler dans ce milieu.

Pour moi les deux maîtres mots sont empathie et adaptabilité. Mais je pense qu’il faut également avoir du sang-froid, ne pas compter ses heures et surtout : trouver le cabinet qui nous correspond.

  • Y a-t-il besoin de soft skills ou de hard skills spécifiques pour travailler dans la transformation digitale ?

En plus des qualités évoquées ci-dessus je crois qu’il est assez important de savoir et d’aimer travailler en équipe, et de savoir “communiquer”.

En termes de hard skills, pas vraiment, cela s’apprend “sur le tas” mais il faut avoir une appétence pour les chiffres et leur analyse.

  • Comment percevez vous l’évolution de la transformation digitale d’ici quelques années ?

Je crois qu’aujourd’hui nous sommes en plein boom de la recherche de la performance (avec les EPM) et que nous nous dirigeons peu a peu vers la datavisualization et le prédictif.

  • Que conseillerez-vous aux étudiants qui veulent travailler dans ce secteur ?

Aujourd’hui la transformation digitale est un terme assez en vogue, il apparaît sur toutes sortes d’annonce.

Je crois qu’il est important de se poser les bonnes questions : est-ce que je veux travailler en interne ? (Stabilité, collègues réguliers…) Dans le conseil ? (Salaire, dynamisme, ambiance..) Dans un petit ou un grand cabinet ?… dans quel domaine fonctionnel ? Sur quels types d’outils ?

Et bien se renseigner lors des entretiens, comme dit précédemment, le plus important c’est d’intégrer une entreprise qui vous convienne.

  • Un dernier mot pour conclure ? 

La transformation digitale est un secteur qui offre plein d’opportunités et si vous vous “trompez” ce n’est pas grave, vous apprendrez toujours quelque chose qui vous sera utile pour la suite de votre parcours! N’hésitez pas à prendre contact avec des gens de votre entourage pour vous faire une meilleure idée de la réalité du terrain et des différents types de métiers du secteur. Et puis… faites confiance à votre instinct pendant les entretiens.


A propos de MeltOne : ” Certains diraient que nous sommes une société de conseil en management et en système d’information, qui accompagne ses clients dans leurs projets de transformation. En réalité, c’est beaucoup plus que ça… Nous vous aidons à optimiser vos processus afin de vous recentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée.” (meltone-advisory.com)