Entretien avec Anthony, IT Project manager

Entretien avec Anthony, IT Project manager

  • Post author:
  • Post category:Tech (PnP)

Par Hicham Ghermani

Un IT Project manager supervise les projets IT d’une entreprise, en termes de processus de planification, d’exécution et de délégation des responsabilités. Nous avons interviewé Anthony, IT Project manager chez Ubisoft, qui nous explique concrètement de quoi il s’agit.


  • Avant de rentrer dans le vif du sujet, pourriez-vous vous présenter ?

Après avoir fait un bac ES, j’ai fait deux années de licence en Administration Économique et Sociale puis je me suis réorienté vers l’IT avec un BTS Services Informatiques aux Organisation (SIO), puis une L3 et un Master Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion d’Entreprise (MIAGE).

  • Qu’est-ce qui vous a attiré dans l’IT?

La versatilité dans les postes et les débouchés disponibles, le fait de pouvoir se reconvertir facilement à n’importe quel moment de sa carrière (Business Intelligence, Développement, Gestion de projet, Infrastructure…) et de pouvoir travailler dans de nombreux domaines différents : l’IT est nécessaire dans tout les domaines.

  • Pourquoi faire de la gestion de projet IT chez Ubisoft ?

Pour le domaine de l’entreprise, ses valeurs et l’ambiance de travail. De plus, c’est une entreprise assez reconnue pour être un grand atout sur un CV.

  • Quelle est votre journée type, en tant qu’IT Project manager ?

J’organise moi-même mon temps de travail en fonction des différents projets que j’ai à terminer et des deadlines, tout en étant disponible pour répondre aux questions des membres de mon équipe et les aider dans leurs projets.

  • Quels sont les pros and cons du travail dans le domaine de l’IT en général ?

Pros :

  • Une grande facilité pour trouver un emploi
  • Un plus grand choix de postes et de domaines
  • Un même poste dans deux entreprises différentes peuvent tout de même n’avoir rien en commun
  • De multiples interactions avec de nombreuses équipes non-IT dans certains postes
  • Le fait de disposer d’une expertise reconnue et mise en valeur
  • Un domaine qui se renouvelle sans cesse

Cons :

  • Un domaine qui se renouvelle sans cesse, et donc à l’avenir incertain, qui demande de constamment se tenir au courant et de se former
  • Un domaine et un périmètre très souvent mal compris des recruteurs et des manager, qui peuvent avoir aussi bien des attentes trop hautes d’un Junior que trop peu d’attentes d’un Senior
  • Est-ce que vous vous voyez dans 5 ou 10 ans continuer à travailler dans ce secteur ? Pourquoi ?

Aucune idée, être un employé IT dans une équipe non-IT c’est un avantage pour se reconvertir facilement. Je pense tout de même rester dans le domaine IT, mais m’éloigner de son aspect technique et plus me rapprocher de la gestion/management.

  • Que pensez-vous du positionnement de ce secteur dans le marché du travail ?

Très avantagé, il s’agit probablement du secteur qui recrute le plus, avec une rémunération plus élevée que la moyenne.

  • Quelles sont pour vous les qualités requises pour travailler dans ce milieu .

– Résistance au stress
– Autonomie
– Capacité d’adaptation et de résolution des problèmes
– Organisation

  • Y a-t-il besoin de soft skills ou de hard skills spécifiques pour travailler en tant qu’ IT Project manager (ou dans l’IT en général) pour une société comme Ubisoft ?

Il est très important, en général, d’être capable de comprendre et de retranscrire les besoins des utilisateurs ou des clients, de façon synthétique. Cela signifie qu’il est aussi important d’être « sociable » ou au moins de pouvoir aller vers les autres, poser des questions, y répondre. Une personne timide ou renfermée sur soi-même restera bloquée à des postes et des tâches considérées comme ingrates et peu reconnues.

Côté hard skills, ils sont trop nombreux pour être tous appris lors du parcours académique, mais ceux qui le sont donnent aux étudiants les bases pour apprendre ceux requis par leurs entreprises très rapidement. Apprendre à programmer dans un langage permet d’apprendre à « réfléchir comme un développeur », et donc à apprendre n’importe quel autre langage, par exemple.

  • Comment percevez-vous l’évolution de votre secteur d’ici quelques années ?

La fin des spécialisations trop précises (comme  les développeur dans un seul langage) et l’accroissement du besoin dans le domaine de la data. Les cursus académiques jusque là n’étant pas du secteur informatique s’y intéresseront beaucoup plus, créant peut-être des double cursus. Soit le secteur deviendra beaucoup plus large qu’il ne l’est aujourd’hui, soit il sera cannibalisé par les autres jusqu’au point où être simplement du domaine IT ne suffira plus à trouver un emploi.

  • Que conseillerez-vous aux étudiants qui veulent travailler dans ce secteur ?

Faire beaucoup de recherches et discuter avec des anciens élèves, des intervenants, car les écoles et les professeurs sont encore trop souvent mal informés sur le secteur et ses débouchés, et ne sont pas en mesure de répondre aux questions des étudiants.
J’ai toujours voulu faire de l’informatique, mais parce que je n’étais pas très bon en maths, on m’a dit que je ne pourrais pas y arriver, qu’il fallait au minimum un Bac S (ce qui est faux !). Les conseillers d’orientation m’ont dit que les formations informatiques n’existait que dans le privé et étaient toutes payantes (ce qui est faux aussi!).
Le manque d’information dans mon entourage m’a coûté deux ans de réorientation, alors n’hésitez pas à aller la chercher vous-même !

  • Un dernier mot pour conclure ? 

Connaître l’IT ou l’informatique, c’est avoir les connaissances nécessaires pour comprendre comment fonctionne la majorité de ce qui nous entoure et des services que nous utilisons au quotidien. Pour une personne curieuse, cela change la vie, et c’est un énorme avantage dans la vie professionnelle comme personnelle.