Quel parcours à emlyon pour toi qui souhaites faire de la finance ?

Quel parcours à emlyon pour toi qui souhaites faire de la finance ?

Afin d’éclairer les étudiants sur les possibilités dans le secteur de la finance à emlyon business school, je suis partie à la rencontre de professeurs concernés par les cours proposés à l’école : Olivier Le Courtois, Bertrand Tavin et Éric André.

La finance : pourquoi et pour quoi faire ?

Dans un premier temps il est bon de souligner que « faire de la finance » est un projet trop vaste : il faut se spécialiser dans un secteur de la finance. L’arborescence des possibilités dans la finance est immense mais se divise en deux grandes familles : la finance de marché et la finance d’entreprise (alias corporate finance). La différence ? Pour caricaturer un peu les choses, la finance de marché c’est le travail en banque. Travailler dans la finance de marché c’est traiter les produits financiers existants, prendre des décisions sur les actifs (obligations, actions, produits dérivés …) : leurs prix et la composition et gestion des portefeuille d’actifs des investisseurs. La finance d’entreprise, pour sa part, est du domaine du service pour un client : partir de l’analyse comptable pour aboutir à une décision financière (émission de produits, fusion-acquisition, …).

La finance à emlyon : une filière d’excellence ?

Depuis quelques années, on note un défaut de communication quant à l’offre d’emlyon business school en matière de finance. À la question : devons-nous rougir face à la finance de l’EDHEC ou d’autres écoles ? La réponse des professeurs est très tranchée : nous n’avons absolument pas matière à rougir. Alors qu’est-ce qui différencie le programme d’emlyon ? emlyon propose d’étudier la finance sous l’angle de la gestion et du contrôle des risques quand d’autres écoles enseignent plus selon une logique de « création de risques ». Dans cette perspective, emlyon forme, chaque année, des étudiants aux métiers de traders, sales, gérant de portefeuilles, gérant de risque, … Aussi, quels que soient vos doutes quant aux parcours financiers à emlyon retenez ceci : emlyon n’a pas à rougir.

Nous vous donnerons plus de détails en fin d’article où vous trouverez une description détaillée de l’intégralité des cours de finance proposés par emlyon.

Le secteur de la recherche est très développé et important à emlyon. Cela donne à notre école une expertise qui a fait et fait, aujourd’hui encore, la renommée non seulement de son PGE mais aussi de tous ses autres programmes. En 2007, emlyon a créé son premier centre de recherches sur les risques extrêmes en finance de marché. Les recherches menées ont permis une réelle prise de conscience des risques à impact sociétal dans le secteur de la finance. Le groupe de professeurs chercheurs s’est élargi et diversifié donnant lieu à de nouvelles recherches en mathématiques pour la gestion, en assurance et en économie « pure ». En 2019, ce centre a été intégré à un centre plus large travaillant sur une approche quantitative du management. En parallèle, Alexander Groh (professeur à emlyon) a créé et dirige les recherches d’un Centre pour la finance entrepreneuriale.

Quelles compétences pour travailler en finance ? Quel avenir pour le secteur de la finance à emlyon ?

Dans la suite de l’article, nous allons vous présentez les prérequis essentiels pour s’engager dans la finance de marché. Cela dit, ces prérequis restent les mêmes pour la finance d’entreprise.

Bien que les étudiants y soient parfois réticents, la comptabilité est un passage obligé et nécessaire pour toutes personnes souhaitant évoluer dans le milieu de la finance. De plus, selon Olivier Le Courtois, professeur à emlyon, il faut être tripode pour réussir dans la finance. Cela implique :

  1. D’avoir des connaissances en finance et en économie,
  2. De maîtriser les mathématiques,
  3. Et enfin, de savoir faire de la programmation informatique.

Suivant les métiers, certaines de ces compétences seront plus utiles que d’autres mais on vous demandera toujours de combiner ces 3 ingrédients.

Aujourd’hui, il existe une réelle volonté de la part du corps enseignant de proposer des parcours logiques, sans obligation. Il s’agit de donner aux étudiants des suggestions de blocs de cours électifs jugés « essentiels » pour travailler dans un secteur donné. Les cours resteraient les mêmes mais on proposerait des combinaisons judicieuses de ces derniers en fonction des débouchés visés. Cela adviendrait à la rentrée prochaine.

Les cours de finance de marché à emlyon business school

À emlyon il existe une dizaine de cours de finance marché, assurance, et gestion des risques. Olivier Le Courtois nous propose d’appréhender le parcours finance de marché en plusieurs niveaux.

Le niveau 1 est constitué des cours basiques à valider le plus tôt possible, pour avoir le temps d’interagir avec les professeurs et avoir des conseils sur les électifs à choisir en priorité. En effet, vous verrez que la liste des cours est longue ! La volonté a vraiment été de former les étudiants de la façon la plus complète possible.

Niveau 1 : les cours « basiques »

1. Cours de comptabilité. Les professeurs ont décelé une légère faiblesse en comptabilité chez les étudiants, or, comment voulez-vous percer dans la finance si vous ne savez pas ce qu’est un bilan et un compte de résultats ? Ou comment lire et interpréter ces derniers ? La comptabilité est la formalisation du fonctionnement profond et interne d’une entreprise. Lancez-vous dans ce cours ! C’est un bon début.

2. Cours de macroéconomie.

3. Cours de VBA (Visual Basic for Application, GF40), le langage de macro pour EXCEL

Pour les plus avancés en termes de programmation, emlyon propose des cours pour aller plus loin comme les cours de C# (GF41) dirigés par le professeur Lorenz Schneider. Ce professeur propose également le cours suivant :   

4. Cours de probabilité et processus stochastique (GF36). Si vous vous demandez pourquoi les probabilités ? C’est parce qu’elles sont à la base même de la finance puisque la clé de ce secteur est, finalement, la gestion d’aléas !

Niveau 2 : les cours « avancés »

1. Cours de gestion de portefeuille – Portfolio management – avec le professeur Éric André (code cours : GF27A)

2. Cours de gestion obligataire (ou de fixed income, GF37) avec le professeur François Le Grand. Il faut savoir que la gestion des obligations et des produits financiers associés représente 1/3 des emplois dans la finance en plus d’être un métier très stable.

Niveau 3 : les cours à choisir selon ses goûts :

1. Cours sur l’évaluation et la couverture des produits dérivés avec Olivier Le Courtois (GF31) : « je vais décrypter avec vous le nom complexe donné à ce cours. Par évaluation, on entend donner un prix ; par couverture, la gestion et par produit dérivé, un produit sur un autre produit. Il s’agit d’évaluer et examiner le droit d’acheter ou s’engager à acheter un produit dérivé. On aide à la constitution des portefeuilles en évaluant les risques associés de manière agrégée de sorte qu’ils soient les plus stables possible en jonglant notamment avec les différentes variables afin d’atteindre l’équilibre. On répond aussi à la question : comment fait-on pour valoriser ces produits financiers ? » 

2. Cours de finance internationale avec Marc Sardy, professeur à Rollins College (code cours : GF57)

3. Cours d’insurance markets avec K. Ostaszewski, professeur à Illinois State University (cours code : GA11). Pourquoi parler d’assurance ? Travailler sur l’assurance est l’une des forces de notre école. En effet, emlyon est la première école de commerce à s’être penchée sur la question du risque en assurance en plus du risque en finance. Donnons quelques chiffres, l’assurance représente en moyenne près de 11% du PIB d’un pays développé.

4. Cours de gestion des risques avec Bertrand Tavin (code cours : 5A2F02 – Risk management of banks and insurance companies). Enseigné en anglais, ce cours traite de la gestion des risques et de sa régulation dans les banques et l’industrie de l’assurance. Les questions abordées sont les suivantes : Quel est le business model d’une banque ? Comment le bilan d’une banque est-il construit ? Comment mesure-t-on le risque de marché d’une activité de trading ? Quelles sont les règles de régulations en termes de capital réglementaire dans Bâle 3 ? Quels sont les risques pris par une compagnie d’assurance ? Comment les mesure-t-on ? Que trouve-t-on dans le bilan d’une compagnie d’assurance ? 

5. Cours sur les Commodities and Credit (code cours GF133) avec Lorenz Schneider : on y étudie les marchés de matières premières qui représentent de belles opportunités aujourd’hui dans la mesure où elles gouvernent notre économie.

De plus, emlyon dispose de cours de préparation au FRM (certification internationale en financial risk management délivré par le GARP – code cours : GF38) animé par Bertrand Maillet. Une chance pour ceux qui souhaitent faire partie des quelques 50 000 personnes dans le monde détenteurs de ce certificat !

En effet, si l’aspect théorique de la finance a longtemps été mis de côté au profit de cours très pratiques pour être opérationnel au plus vite, par manque de temps, emlyon a décidé de changer cela en proposant à ses étudiants férus de théorie le cours de financial decision making (code cours GF132) avec Olivier Le Courtois. Le professeur nous a tout de même spécifié que ce cours est très difficile et ne peut être accessible à un étudiant n’ayant pas suivi les autres cours au préalable.

Nous vous avons présenté globalement les cours de finance à emlyon. Cela dit, si vous avez des questions plus précises, nous vous invitons à contacter les professeurs chargés de ces cours.

Pour conclure, nous tenions à vous rappeler que vous êtes entre de bonnes mains. emlyon business school bénéficie d’un excellent corps professoral, d’équipes composées de chercheurs, d’économistes, de marketers et de financiers aux travaux reconnus.

Tous les professeurs de finance de marché de l’école ont une expérience professionnelle en banque d’investissement et sont donc très aux faits des dimensions pratiques. En plus d’une expertise professionnelle, nos professeurs ont également toutes les qualifications académiques (doctorats en sciences de gestion ou économie ad minima) et sont des chercheurs actifs dans ces domaines. Ils sont donc au courant des derniers développements en termes de modèles et de techniques. Pour donner un exemple, les professeurs chercheurs mènent actuellement des recherches sur l’application des techniques de « machine learning » à la gestion de portefeuille, principalement via les modèles à facteurs de risque.

Pour conclure, un témoignage :

À la question « Que pensez-vous du programme Finance du PGE d’emlyon ? » voici ce que Bernard Tavin nous en dit :

« Dans le PGE, l’offre de cours en finance de marché est complète et bien structurée en restant parcimonieuse. Les cours sont complémentaires les uns des autres. Cela permet aux étudiants qui le souhaitent d’envisager des carrières en banque (en salle de marché par exemple) et de commencer leur carrière en ayant reçu un bagage complet et de très bon niveau. C’est avec cet objectif que les cours sont enseignés : permettre aux étudiants de comprendre ce qui se passe dans une salle de marché ou dans un fond, réussir des entretiens et être recrutés, faire carrière en ayant les outils nécessaires pour comprendre les innovations et les transformations des activités de marché et en être des acteurs clefs. Les étudiants de l’école ont la chance d’avoir une équipe de professeurs de finance marché qui ont tous une qualification académique, qui sont actifs en recherche (garantissant une compréhension approfondie des concepts et des évolutions en cours) mais qui en même temps sont très proches des réalités opérationnelles des marchés et des recrutements dans ce secteur du fait de leurs parcours et expertises. »

Vous trouverez bientôt un second article sur la finance à emlyon tournée cette fois-ci vers la finance d’entreprise.