Les Data Scientists, tes nouveaux meilleurs amis

Les Data Scientists, tes nouveaux meilleurs amis

Les données sont partout. Nous le savons tous, mais le comprenons-nous réellement ? Dans les mains de qui tombent ces informations ? Pas de CIA ou de FBI ici, nous vous présenterons plutôt les Data Scientists, vos nouveaux meilleurs amis.

“Métier le plus sexy du XXIe” selon le Harvard Business Review, le poste de data scientist est désormais un incontournable, aussi bien présent dans les grosses boîtes que dans les PME ou les start-ups. Leur but est d’analyser et d’interpréter les données qui arrivent en grande quantité pour en extraire les informations pertinentes pour nous les responsables des opérations. Ces spécialistes procèdent en 3 étapes : récupération, nettoyage et traitement.  

Quelle valeur pour l’entreprise ?

La valeur d’un data scientist ne réside pas seulement dans la création de rapports ou de présentations pour les métiers. Mais aussi et surtout dans sa capacité à sélectionner, organiser et effectuer l’analyse nécessaire des données pour traduire les connaissances qu’elles renferment en terme opérationnelle. Concrètement, selon le domaine où vous travaillerez, cela pourra prendre différentes formes  :

  • Marketing : « Analyser le comportement d’achat des consommateurs de nos clients pour les conseiller dans leur stratégie marketing comme faire un nouveau programme de fidélité adapté etc… » – Data Scientist, ClaraVista.
  • Banque / Assurance : « Le data scientist apporte avant tout une expertise technique. Nous sommes encouragés à nous spécialiser dans un domaine technique mais également une expertise fonctionnelle (banque/assurance) afin de travailler au mieux en amont avec les responsables métier pour définir les différents scénarios. »- Data Scientist, QuantMetry On retrouvera aussi dans ce milieu l’extraction d’informations utiles dans le traitement d’un gros dossier ou lors de longs échanges.

Leurs apports peuvent se décliner à l’infini selon le secteur !

À ce stade, vous devez vous dire qu’il suffit de se fier aux algorithmes et qu’ils nous volent notre travail ! Loin de là, ils viennent plutôt en support ou appuyer notre vision : leurs résultats servent à la décision opérationnelle mais ne sauraient la remplacer !

Quel rapport avec nous ?

Ces personnes font la pluie et le beau temps. Bien comprendre ce qu’ils font, comment ils le font, et comment utiliser leurs productions pour devenir meilleur sera un vrai plus aussi bien pour votre performance que pour l’évolution de votre carrière. De formation mathématique, information ou ingénieur, leur vision vous offrira un nouvel angle tant pour aborder vos tâches actuelles que pour interpréter des résultats. 

Le constat fait par des data scientists de la Société Générale, est sans appel :  les collaborateurs issus d’école de commerce ne comprennent pas réellement ce qu’ils font ni comment ils le font. Ils sont traités comme des magiciens car nous autres, ignares, pensons qu’ils peuvent sortir une analyse prédictive en 5 secondes. Ceci s’exprime de manière plus forte dans les grandes sociétés, mais c’est un phénomène présent partout : « les équipes dirigeantes sont un peu dépassées et bien qu’elles essaient de s’adapter, comme elles ne comprennent pas, elles ont du mal à mettre en place une stratégie adéquate et à mobiliser les ressources appropriées » – Data Scientist en Risques chez la Société Générale. 

Voici quelques pistes pour saisir votre chance : 

    • A emlyon, les électifs “Créer de la valeur avec le digital”, “Python Data Analysis”, “Big Data for Business”.
    • Et si tu n’as pas envie d’y passer 15h + 1 partiel, voici LA ressource que tu dois absolument lire, disponible sur le site du LH : Data Science and the Art of Persuasion.

 

Une opportunité pour nous autres de prendre du galon ?