Bientôt un vin pour chaque promotion d’emlyon business school ?  Rencontre avec Presse ta Grappe

Bientôt un vin pour chaque promotion d’emlyon business school ? Rencontre avec Presse ta Grappe

Impliquer étudiants et alumnis d’emlyon dans la création d’un vin de promotion et de vins d’association. Voilà le projet entrepreneurial et pédagogique de Presse ta Grappe. Nous avons voulu en savoir plus sur ce projet visant à associer ce produit emblématique du terroir français qu’est le vin avec emlyon.

Rencontre avec Ronan Mutz, Mathieu Faivre, Maya Cambreleng et Etienne Bourgeois, l’équipe de Presse ta Grappe

Bonjour l’équipe ! Pour commencer, pourriez-vous nous présenter plus en détail le projet Presse ta Grappe (équipes, partenaires…) ?

Bonjour et tout d’abord merci de nous accorder cette interview !

Alors, Presse Ta Grappe c’est, assez simplement, une association non-lucrative et indépendante d’emlyon qui est gérée par quatre étudiants, Maya, Mathieu, Ronan et Etienne, tous arrivés en 2018 à l’école.

Le principe de l’association est lui aussi très simple : acheter et gérer une parcelle pédagogique pour les étudiants d’emlyon. En effet, nous voulions rendre le monde du vin au sens large plus accessible aux étudiants. Cela passe par la dégustation et le savoir théorique, bien sûr, mais aussi par la production agricole que nous avons souhaitée mettre en avant.

Pour réaliser cet objectif, nous avions besoin de fonds assez conséquents à la fois pour l’achat de la terre, son exploitation et l’organisation d’événements !

En janvier 2020, nous avons rencontré Xavier Thivolle, un alumni d’emlyon en reconversion dans le monde viticole. C’est lors de cette rencontre que nous avons trouvé une solution : nous commencerons par vendre les bouteilles de Xavier pour rassembler les capitaux nécessaires à l’achat de la parcelle. De ce partenariat est née notre première cuvée destinée à être distribuée … maintenant !

D’où vous est venue l’idée de créer un vin de promotion pour les étudiants d’emlyon ?

Il faut savoir que nous sommes tous les quatre passionnés par emlyon et très investis dans la vie associative de l’école : deux d’entre nous sont à Sup’ de Coteaux (ndlr. association d’oenologie d’emlyon), une au Raid Hannibal (ndlr. une des associations sportives d’emlyon organisant divers événements dont le Raid Hannibal, un raid multisports de 160 kilomètres au cœur des Alpes.) et le dernier au Club Voile.

Aussi, il nous a paru assez évident que la vente de bouteilles pour le financement du projet serait dirigée vers emlyon. Etant donné que le vin est un produit souvent associé aux souvenirs, de par sa longue conservation notamment, nous avons choisi de faire des bouteilles de promotion en souvenir de nos années d’école. C’est ainsi qu’est née l’idée d’une bouteille de promotion, qui a été suivie par d’autres produits, comme les jéroboams associatifs et les bouteilles alumnis !

Vous dites collaborer avec des alumni d’emlyon : est-ce à dire que tous vos vignobles partenaires sont liés à notre école ?

Exactement ! Notre collaboration avec les alumnis prend ses racines dans notre relation avec Xavier, qui est d’ailleurs notre unique vigneron. Cela dit, cette relation s’est développée et approfondie avec d’autres projets plus concrets, comme la distribution de bouteilles spéciales pour les alumnis, la vente de bouteilles lors de la remise des diplômes … Un objet tel que la bouteille de promotion pourrait devenir un signe d’appartenance pour toutes les promos d’emlyon ! Du moins, c’est ce que nous aimerions. De même, notre parcelle sera très liée à emlyon : elle pourra être utilisée par les associations de notre école, accueillir un certain nombre de ses évènements …

Dans votre communication, vous mettez en avant les vins de la région lyonnaise : est-ce que tous vos produits seront originaires de cette région?

Notre vigneron est installé en appellation Chirouble/Morgon, deux crus situés dans le Beaujolais, et notre parcelle sera elle aussi située dans cette région. En effet, il était important que notre parcelle et notre production soient accessibles depuis Lyon pour pouvoir y effectuer des déplacements et y organiser des évènements !

Je sais que Presse ta Grappe n’a pas pour objectif de dégager des profits. Aussi, pouvez-vous nous en dire plus sur votre mode de fonctionnement ?

Nous sommes une association à but non lucratif, c’est vrai ! C’est un point très important à souligner puisque que cela justifie certains de nos choix : proposer les bouteilles aux étudiants au prix le plus abordable possible (nous avons une marge très faible), ne pas vendre dans d’autres écoles qu’emlyon et diriger tous les bénéfices vers l’achat de la parcelle.

Pour ce qui est du fonctionnement de l’association, nous sommes tous bénévoles et n’avons pas de frais fixes.

Pour résumer : nous réservons les bouteilles, encaissons les payements puis rachetons le nombre exact de bouteilles à Xavier avec une petite marge pour financer le projet. Très simple !

Pourquoi avez-vous, personnellement, choisi de vous lancer dans ce projet et quels apports en attendez-vous ?

Etienne : Ce sont surtout l’équipe et le projet qui m’ont motivé au départ. Nous avions tous des compétences complémentaires et je savais que l’équipe fonctionnerait bien. Presse ta Grappe est le stéréotype de l’idée qui émerge au détour d’une conversation et qui se réalise ! Et je ne me suis pas trompé : l’équipe fonctionne bien et la gestion de projet me passionne toujours autant !

Maya : J’ai découvert l’univers du vin lors d’un stage dans une petite entreprise à Hong Kong dont le business model se rapproche de celui de notre association. Alors, j’ai eu envie de continuer dans ce domaine mais avec des copains et pour les étudiants de l’école. J’en suis ravie, d’abord parce qu’il est très agréable de travailler avec des amis, mais aussi parce que cela me permet de garder un pied dans l’univers viticole qui me plaît beaucoup.

Mathieu : Pour moi c’est réellement l’équipe en présence qui a fait la différence. Qu’est ce que c’est agréable de “travailler” avec des amis de confiance que je connais par coeur ! Ensuite, ce qui m’a motivé pour ce projet, c’est sûrement son aspect entrepreneurial. On a l’impression de créer notre boîte, de diriger nos ventes comme on le souhaite. Je me dis que c’est vraiment une première étape vers la création d’entreprise et c’est très prenant.

Ronan : Tout d’abord par amour du vin ! Cela faisait quelques temps que je souhaitais réaliser un projet autour du vin. Mais la condition sine qua non était de le faire avec des amis.
Nous avons tous les quatre des valeurs communes, alors nous nous sommes lancés sans savoir réellement où cela allait nous mener ! On se donne tous à fond dans ce projet de copains et c’est très excitant ! On espère fermement le faire prospérer d’année en année, toujours dans une démarche pédagogique.

Pourriez-vous me donner les trois adjectifs qui définissent au mieux Presse ta Grappe selon vous?

La générosité sans aucun doute. Le but de Presse Ta Grappe, c’est d’aller au-delà de la simple vente de bouteille et de l’achat d’une parcelle. Presse Ta Grappe est réellement un concept éducatif sur un projet à long terme ; et quand on aime, on travaille sans compter ni ses sous ni ses heures !

L’aventure aussi, parce qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Bien sûr, nous essayons toujours de faire des hypothèses mais nous sommes toujours agréablement (ou désagréablement !) surpris par le cours des événements ! Ce projet est un peu un jeu de poker : nous tentons de minimiser les risques et de maximiser notre temps de travail, mais chaque jour apparaît un ‘hic’ qui bouleverse tout (en bien ou en moins bien !).

Enfin, pour nous, le projet est passionnel : nous avons réellement l’impression de créer une start-up qui révolutionne le monde de demain, alors même que notre projet est plutôt simple. Mais, à chaque fois qu’on évoque Presse Ta Grappe, on passe des heures à en parler !