Le M

Retour de Genève

Grâce à l’association Diplo’Mates, le 9 mars dernier, 20 étudiants d’emlyon ont eu la
chance de découvrir Genève. Retour sur une balade au cœur des relations internationales
et de la diplomatie.

Genève se mérite et en vaut la peine ! Après un départ de la gare de Perrache à 6h15 et un trajet
en autocar d’environ deux heures et demie, voilà nos Diplos’ et leurs hôtes arrivés en terres
suisses. Au programme de la matinée, balade dans les allées du jardin botanique, en attendant de
découvrir à une heure plus convenable pour des fonctionnaires l’Organisation Mondiale du
Commerce. Nous débutons donc notre marathon diplomatique par l’OMC où un ancien
représentant de la Suisse nous reçoit et nous partage son expérience. Passionnant et pointu dans
ses connaissances, notre guide nous explique le fonctionnement de l’organisation et ses différents
enjeux. Si, les sujets techniques à une heure aussi matinale en ont perdu plus d’un en route, la
grande salle dans laquelle nous nous trouvons impressionne. Nous en sommes pourtant qu’au
début de la journée, les prochaines visites et les prochains locaux risquent d’être davantage
impressionnants pour les étudiants que nous sommes.

Après une pause déjeuner bien méritée, nous commençons l’après-midi avec la visite du Musée
International de la Croix Rouge. Au fur et à mesure, nous découvrons les actions de la Croix
Rouge dans le monde, ce contre quoi elle lutte au quotidien, certaines images ou expositions
peuvent choquer, attrister… Le musée est interactif, et les audioguides permettent d’en apprendre
plus sur ce que l’on voit, nous ressortons donc encore une fois satisfaits de cette visite.

Le clou du spectacle reste à venir, puisqu’après un petit détour dans les rues du quartier
diplomatique (les jambes commencent déjà à se faire lourdes), nous nous présentons à l’entrée de
l’imposant bâtiment qu’est celui du Palais des Nations. Une guide nous prend en charge, et nous
emmène à la première salle, la salle du Conseil. Le temps d’y arriver, nous parcourons de
magnifiques couloirs et nous ne pouvons nous empêcher d’admirer les tableaux et la vue sur les
jardins de l’ONU. Dans la salle du Conseil, elle nous parle de son histoire, les différents conseils
qui s’y tiennent etc. L’heure est au rappel historique : le début de la SDN en 1919, son échec, la
charte fondatrice de l’ONU en juin 1945 à San Francisco par 51 Etats… La guide nous rappelle
qu’il y a maintenant 193 Etats membres de l’ONU, le dernier à être entré étant le Sud Soudan, en
2011.

La guide nous emmène ensuite dans la salle des Assemblées, et tout le monde reste bouche bée.
Le style de la salle est totalement différent de celui de la salle du Conseil, dont les murs et
plafonds étaient recouverts par des peintures anciennes, de grandes fresques tons or et gris. Ici, la
pièce est immense, et sobre, mais elle en impose. Le logo des Nations Unies en or sur le mur
principal, derrière l’estrade. C’est dans cette salle que se tiennent toutes les négociations et les
assemblées principales. Elle est le cœur historique et la plus grande de l’ensemble onusien,
puisqu’elle compte 2000 places. Petite pause photo oblige, nous nous prenons pour des délégués
en pleine négociation. Mais nous n’avons pas trop de temps à perdre, donc nous repartons cette
fois-ci vers la salle des droits de l’homme. Le plafond de la salle, bien qu’inattendu, est
magnifique, et très coloré ; il a été refait par l’artiste espagnol Miquel Barceló en 2008. Notre
visite s’achève après cette dernière salle, nous remercions notre guide qui nous a donné plein de
détails, et ressortons des étoiles plein les yeux. Tristan, lui, est triste. Ce ne sont pas ses rêves de
diplomates qui s’envolent mais bien ses espoirs de revoir notre guide…

L’heure commence à tourner, nous achevons notre sortie en terres helvètes par une promenade
sur les bords du lac Léman. Avant de reprendre le bus et de retrouver la place Bellecour,
plusieurs d’entre nous s’aventurent dans les ruelles de la vieille ville. D’autres, plus fatigués,
préfèrent se reposer et admirer le jet d’eau, point incontournable pour les touristes.