Le M

L’actu financière du mois d’avril

Retour sur l’actualité financière du mois d’avril, par Alexandre Simon, Yaëlis Meissonnier, Léonard Pascal et Erwan Flageollet de Transaction

L’actu corporate

En levant 440 millions de dollars, la fintech start-up OakNorth bat un record en Europe

La start-up de la fintech OakNorth, spécialisée dans le crédit aux PME, a annoncé avoir levé 440 millions de dollars, soit la plus importante levée de fonds de l’histoire européenne de la fintech. Elle a été la première fintech britannique à dégager un bénéfice annuel, car d’un côté, elle prête à des PME, et de l’autre, elle vend aux banques la licence d’utilisation de sa technologie.

Blackstone, Apollo et Carlyle mènent la course à la taille en Private Equity

Les fonds de Private Equity se livrent à une véritable course à la taille, qui profite essentiellement aux poids-lourds Blackstone, Apollo et Carlyle. Ils visent en effet à réaliser des mega-deals afin d’assurer des revenus stables, en visant des cibles plus grosses mieux armées contre les chocs et cycles du marché. Ils effectuent alors des valorisations records, entre 11 et 12 fois l’EBITDA des entreprises cibles.

A eux deux, BlackRock et Vanguard auront capté en 2018 57% des nouveaux placements dans les fonds mutuels, qui sont néanmoins en plein déclin

En 2018, les deux leaders du marché des fonds mutuels, BlackRock et Vanguard, ont monopolisé plus de la moitié du flux de nouveaux placements dans ce type de fond, augmentant ainsi la pression sur la concurrence et les rivaux de tailles moindres. Ce flux de nouveaux placements a cependant décliné de 70% l’année dernière, en raison des frais trop importants et des performances trop variables.

Les tendances

Le passive investment a le vent en poupe avec le lancement par Aberdeen Standard Investments d’un fond suivant un index regroupant 140 hedge-funds européens

La gestion passive d’actifs consiste à éviter les frais importants de transactions fréquentes, en investissant sur le long terme, pour reproduire les performances du marché, et en diversifiant son portefeuille. Ainsi, les fonds d’ETF ont ainsi été les grands gagnants de cette décennie de bull market, et parmi eux figure Aberdeen Standard Investments, qui a justement levé plus de 150 millions de dollars pour la création d’un fonds qui va suivre un index résumant les performances de 140 hedge-funds européens.

Le Crédit Agricole lance un fonds de 200 millions d’euros pour accompagner la transition énergétique, agricole et alimentaire

Le Crédit Agricole conforte sa place de leader français du financement de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des territoires, et de première banque actrice de la transition énergétique, par la création d’un fonds d’investissement qui accompagnera les PME, ETI et coopératives engagées dans les énergies renouvelables et l’agriculture durable. Ces investissements seront réalisés aux côtés de filiales régionales spécialisées dans le capital-investissement, et ils seront compris entre 1 et 20 millions d’euros pour 5 à 10 ans.

JP Morgan devient la première banque à lancer sa cryptomonnaie

JP Morgan Chase devient la première banque à créer une cryptomonnaie, le JMP Coin, qui a la particularité d’être ancrée au cours du dollar en gage de stabilité. Ainsi, la cryptomonnaie de JPMorgan ne devrait pas subir de fluctuations trop importantes, lui permettant d’être un moyen de transaction plus sûr pour ses utilisateurs, qui bénéficieront de transactions instantanées, ce qui intéresse surtout les assureurs.

Wall Street révèle un plan pour mettre fin à des “défauts provoqués” d’obligations assurées par des CDS

Des institutions financières ont dressé un plan visant à empêcher un abus chronique sur le marché des produits dérivés, mené par des banques qui ont proposé à des entreprises, en échange de compensations, de faire défaut sur leur dette, afin d’enclencher leurs assurances nommées Credit Default Swaps (CDS) et ainsi de percevoir plusieurs fois le montant prêté. Ce plan fait en sorte ce que ces défauts soient réellement liés à une situation financière délicate de l’entreprise en question.

Les deals marquants

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson annonce le rachat d’Auris Health pour 3.4 milliards de dollars

L’entreprise pharmaceutique américaine Johnson & Johnson a annoncé le rachat de Auris Health pour 3,4 milliards de dollars, pour entrer dans le secteur de la robotique où le potentiel de croissance est vertigineux. L’action J&J a pris 0,24% au moment de l’annonce de l’acquisition.

Les deals de M&A dans l’asset management ont atteint un niveau record depuis onze ans

Le nombre de deals de M&A effectués dans l’asset management a battu des records en 2018 avec 253 deals, soit 20% de plus qu’en 2017, et une valeur totale de 27 milliards de dollars. La volonté d’agrandir et de consolider les fonds mène à une refonte de l’industrie de l’asset management. On compte notamment le rachat de Oppenheimer Fund, auparavant détenu par MassMutual, un assureur américain, par Invesco pour 5,7 milliards de dollars,

L’industrie pharmaceutique connaît une nouvelle phase importante de concentration avec l’annonce par Danaher du rachat de Life Sciences pour 21.4 milliards de dollars

L’unité Life Sciences de General Electric a été vendue au groupe pharmaceutique Danaher pour 21.4 milliards de dollars. La biopharma ne représente en effet plus que 15% du secteur médical de GE, qui désire ainsi se recentrer sur le segment d’activité restant. Cet accord a la particularité d’accorder une place très importante à la reprise des dettes de pensions de retraites de Life Sciences, ces dettes représentant 21 milliards de dollars pour l’ensemble de GE fin 2018.

Roche rachète pour 4.3 milliards de dollars Spark, spécialisée dans la thérapie génique

Spark joue un rôle important dans la thérapie génique, où les gènes défectueux sont remplacés par des gènes sains, et qui pourrait être un des traitements les plus profitables des prochaines années. C’est pourquoi Roche a payé plus du double de ce que valait Spark la semaine précédant le rachat, en avançant 114.5 $ par action.

Du côté des marchés

Le Dow Jones aura pris du galon durant les 9 premières semaines de l’année, une première depuis 1964

La probabilité croissante d’un accord commercial imminent entre les États-Unis et la Chine a contribué à la remontée de la plupart des cours, en particulier des indices industriels précédemment victimes de la guerre commerciale. Le Dow Jones Industrial Average a alors enregistré une série d’augmentations sur neuf semaines consécutives depuis le début de l’année, pour la première fois depuis 1964.

Paul Marshall, Chief Investment Officer and Chairman, Marshall Wace LLP

Le hedge-fund londonien Marshall Wace touche le jackpot après que les trois sociétés contre lesquelles il a parié aient enregistré la plus forte chute à la bourse de Londres

Marshall Wace, hedge-fund basé à Londres et gérant 39 milliards de dollars d’actifs, a dégagé un profit de 26 millions de dollars après que les cours de la chaîne Marks & Spencer, des magasins Ted Baker et de Metro Bank, contre lesquels il avait parié, aient connu la chute la plus importante à la bourse de Londres. Ce coup de maître est perçu comme un signe de plus du retour du short selling comme stratégie rentable, après qu’elle ait été disgraciée pendant des années au profit du passive investment.

Les investisseurs se ruent sur les obligations à 30 ans de la France, émises pour la première fois depuis deux ans

L’annonce faite par la Fed de stabiliser pour les prochains mois les taux d’intérêt représente une aubaine pour les gouvernements européens, qui voient augmenter la demande pour leurs obligations d’Etat. C’est particulièrement le cas de la France qui a remis sur le marché des obligations à 30 ans pour la première fois depuis deux ans, avec 7 milliards d’euros de dette libérée, soit 14% de ses besoins annuels.