Apér’open Utopie

Apér’open Utopie

En secret, vous avez toujours rêvé d’être diplomate. Mais déjà en terminale, vous avez loupé le concours Sciences Po. Arrivé à l’em, vous avez découvert le monde associatif et en particulier Diplo’mates en vous imaginant déjà organiser le MUN de novembre dernier. Malheureusement, vous n’avez pas été retenu lors des cooptations. Par dépit vous êtes rentré chez Verbat’em (ou autre asso n’arrivant pas à la cheville de la petite nouvelle), et doucement, l’espoir de parcourir la Terre et de représenter votre patrie à travers le monde s’éloigne un peu plus…

Que vous vous soyez reconnu dans la description ci-dessus, digne d’un roman de feu Jean d’Ormesson, ou que ça vous ait simplement fait sourire, les apér’ONU sont faits pour vous. Pourquoi ? Déjà parce que leurs apparts (bon ok, je n’en ai vu qu’un) sont super quali. Parce qu’ils gèrent la recette des croque-monsieur, des chips et des Kro. Si vous ne croyez pas aux chips et aux bières faites-maison, vous n’avez qu’à aller vérifier. Et puis surtout, parce que je vous assure un open rire toute la soirée.

La recette du succès

Tentés ? Pour ceux qui seraient encore réticents, laissez-moi vous dévoiler le secret des apér’ONU : prenez un sujet d’actualité – au hasard les deux Corées -, choisissez un pays participant au débat international, ou pas – coucou le Vietnam – et endossez le rôle soit du président, soit du ministre des affaires étrangères. Après la lecture plus ou moins rapide de la fiche préparée par les membres plus ou moins sérieux de Diplo, qui explique la position de votre pays, le débat peut commencer.

Celui-ci va alors se développer autour de trois questions principales. Ici : la crise nucléaire, les droits de l’Homme et l’unification des deux Corées. Chaque pays peut alors donner son avis, débattre avec son voisin ou définir des alliances (open post-it à faire passer pour les discussions non-officielles). Au terme du débat, chaque pays peut alors proposer une motion et voter. Attention cependant à ceux qui pensaient pouvoir profiter du droit de véto réservé aux pays membres du Conseil de Sécurité, l’apér’ONU recrée l’ambiance de l’Assemblée générale. Etant « un des six organes principaux des Nations Unies, il est le seul dans lequel tous les Etats Membres ont le même pouvoir : un état, une voix. » (Enfin, c’est ce que dit le site officiel de l’ONU).

Alors si tu as envie de t’éclater le bide, de participer à des débats houleux, et de voter des motions qui n’ont la plupart du temps aucun sens, sympathise avec la joyeuse team des Diplo’mates et réserve ta place pour leur prochain apéro ! Comme ça tu pourras toi aussi construire la Sainte Alliance et organiser le monde en cinq pays ! Et si tu n’as pas compris, c’est parce que tu n’y étais pas. Shame on you.

par Solenne Mior, étudiante en deuxième année à l’emlyon