Mens sana in corpore sano

Mens sana in corpore sano

Nous avons l’opportunité de faire du sport lors de notre scolarité à emlyon, mais quelle est la dynamique derrière cela ? Pourquoi faire du sport si on se destine au conseil en marketing ? Une chose est certaine, emlyon business school a un positionnement assumé vis-à-vis du sport, il n’y a qu’à voir l’early maker challenge de la rentrée 2019 dans le cadre du Sport Unlimitech ou encore les nombreux programmes conçus pour les sportifs de haut niveau ! Je suis partie à la rencontre de M.Romezy, Directeur Sport Makers, c’est-à-dire responsable du Sport Center.


Pouvez-vous présenter le Sport Center ? Quel est son rôle?

Le Sport Center est une entité qui s’occupe de l’offre sportive à emlyon et propose des cours de sport aux étudiants de tous les programmes. Cela peut être soit une offre loisir pour faire une activité physique ou se vider l’esprit, soit une offre de performance en compétition afin de représenter emlyon à la coupe de France des écoles.

L’objectif du Sport Center est de proposer une offre la plus complète possible et adaptée aux demandes des étudiants, tout en restant réaliste. A titre d’exemple, des équipes de compétition d’équitation et de golf ont été créées ces dernières années. Cet objectif me semble plutôt atteint, l’offre dont disposent les étudiants à emlyon est l’une des plus complètes de France, équivalente aux offres de HEC et de l’ESCP, les autres sont [bien] derrière. Les enseignants sont qualifiés dans la pratique du sport qu’ils animent et le taux de satisfaction pour ces cours est très élevé auprès des étudiants..

“Je fais une école de commerce. Savoir faire un service au badminton ne va pas changer ma vie”

Évidemment, le sport permet de développer des compétences transversales pour les étudiants qui s’impliquent : un capitaine au football doit développer un leadership pour prendre la parole dans le vestiaire, gérer échecs et réussites de son équipe, étudier la situation pour faire un changement stratégique en cours de match, et cela dans une démarche performance tout comme une démarche loisir.

Le sport est aussi (et surtout) un moyen de trouver ou de garder une forme d’équilibre personnel, une hygiène de vie, s’octroyer un moment à soi… En somme, d’éviter le “métro, boulot, dodo” dont plus personne ne veut aujourd’hui. Il permet de développer des capacités interpersonnelles comme l’ouverture d’esprit ou encore la valeur du savoir-vivre ensemble.

Pour rappel, il est possible de valider 2.5 ECTS grâce au sport à emlyon : les conditions sont d’avoir validé deux semestres de cours de sport (le même ou deux différents) et produire un livrable. Beaucoup pratiquent en début de parcours et proposent un livrable en fin d’études afin de valider quelques crédits supplémentaires.

Quels changements avec la situation actuelle?

La situation actuelle est complexe. Les acteurs sont multiples (gouvernement, collectivités territoriales, direction de l’école) et pas toujours du même son de cloche. Une offre estampillée “distanciation sociale” a été rapidement lancée par emlyon durant le confinement en mars en distanciel. Le programme continue aujourd’hui avec des lives, des programmes sportifs à effectuer, des cours en vidéo… Cela semble être la seule alternative envisageable. Certains cours avaient repris en présentiel la semaine dernière mais tout porte à croire que ça ne durera pas.

Merci à monsieur Romezy pour son temps !

Par Colin Faguet