Le M

L’actu financière du mois de novembre

SoftBank a annoncé une perte vertigineuse de 6,5 milliards de dollars à la suite de l’échec de l’IPO de WeWork…

Le conglomérat japonais SoftBank a publié les résultats du troisième trimestre qui ont révélé la première perte trimestrielle de l’entreprise depuis 14 ans. Et nous connaissons la cause de ce résultat… SoftBank a investi plus de 10 milliards de dollars dans la société de co-working WeWork, à la fois directement et par l’intermédiaire du fonds Vision, sa filiale d’investissement en capital-risque. Mais après que SoftBank ait renfloué WeWork à la suite d’une chute très médiatisée — dans laquelle sa valeur est passée de 47 milliards de dollars en janvier à seulement 8 milliards de dollars au dernier trimestre — sa valeur d’entreprise a été réduite de 4,6 milliards de dollars, ce qui a entraîné une perte comptable majeure. Pire encore, certains autres investissements de SoftBank ont également enregistré de mauvais résultats au cours du trimestre: les actions d’Uber, de Slack et de Guardant Health ont toutes perdu environ un tiers de leur valeur.

…pendant que le S&P500, et autres indices boursiers, n’arrêtent pas de croitre

Les capitaux américains ont atteint un record le mois dernier, dépassant les niveaux de cet été et renforçant la confiance des investisseurs, menés par l’avancement des négociations commerciales sino-américaines et par la réduction des taux d’intérêt de Fed. L’indice de référence S&P500 est en hausse de près de 25% depuis le début de l’année à 3 113,43 points, dépassant ainsi son précédent sommet de 3 025,9 le 26 juillet. 

Les géants Fiat Chrysler et PSA officialisent leur fusion

Le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler et le groupe français PSA — propriétaire de Peugeot et d’Opel — ont convenu d’une fusion qui porterait la valeur de l’entreprise combinée à 50 milliards de dollars. Fiat cherche depuis longtemps à s’associer avec une pointure du secteur: le groupe a tenté une approche avec General Motors en 2015, et a fait un effort pour se rapprocher de sa rivale Renault en juin. Ces deux tentatives ayant échoué, la collaboration de Fiat avec le Groupe PSA en fera le quatrième constructeur automobile mondial, et si elle parvient à réduire les coûts et à stimuler sa croissance. L’économie de la zone euro dans son ensemble s’en trouvera dopée.

Xerox lance une offre audacieuse pour acquérir son concurrent Hewlett-Packard pour 30 milliards de dollars

  • Enterprise Value de Hewlett-Packard: 30 milliards de dollars
  • Offre de Xerox: Acquisition à 100% en cash, à 22 dollars l’action, soit un premium de 20% par rapport au prix de clôture du 5 novembre.
  • Conseil: Citigroup pour Xerox

Le fabricant américain d’imprimantes et de photocopieurs Xerox a fait mardi dernier une offre d’achat évaluant HP, qui fabrique des imprimantes et des ordinateurs personnels à environ 22 dollars par action. Il s’agit d’une offre audacieuse de 30 milliards de dollars, dette comprise, dont le but est de faire revivre le sort de deux anciens innovateurs technologiques qui luttent pour leur croissance ces dernières années.

La proposition de Xerox représente un premium d’environ 20% sur le prix de clôture de HP de mardi 5 novembre. Citigroup a accepté de financer l’offre de Xerox, qui comporterait une part importante en cash. Dans le cadre de cette proposition, John Visentin, directeur général de Xerox, dirigerait la nouvelle société consolidée.

McKinsey révèle une nouvelle étude, qui prédit un avenir difficile pour les banques traditionnelles

Selon un rapport du cabinet de conseil McKinsey & Co., plus de la moitié des banques du monde sont déjà en position de faiblesse avant tout ralentissement économique à venir.

La majorité des banques à l’échelle mondiale risquent de ne pas être économiquement viables, car le rendement de leurs fonds propres ne suit pas les coûts, a déclaré McKinsey dans son rapport annuel sur le secteur bancaire publié lundi dernier. Il a exhorté les sociétés à prendre des mesures telles que le développement technologique, la sous-traitance et la consolidation via des fusions en prévision d’un ralentissement économique potentiel. 

Rédigé par Hamza Lekhel, Alexandre Simon, Yaëlis Meissonnier, Clément Ginestou, Erwan Flageollet et Renan Savier de Saint Germain

Lien de l’image : https://images.app.goo.gl/BeS3ZqfKfmPT2Bxj7