Le M

Lux’em, la nouvelle initiative étudiante d’emlyon !

modifié – octobre 2019

Après Scientia il y a quelques mois, une nouvelle initiative étudiante fait son apparition pour enrichir la vie associative d’emlyon business school : Lux’em. Rencontre le bureau fondateur : Hazèle (présidente), Laetitia (vice-présidente), Elise (Secrétaire Générale) et Mina (Trésorière).

Pour commencer, pouvez-vous nous présenter Lux’em dans ses grandes lignes ?

Lux’em est une nouvelle initiative étudiante qui s’inscrit dans le pôle business de l’écosystème associatif de l’emlyon. Notre but est de réunir les étudiants et le monde professionnel du luxe de façon très concrète grâce à nos événements mais aussi en continu avec notre site internet.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer cette initiative étudiante ?

Plusieurs choses ! À l’évidence, le luxe est un secteur auquel nous sommes sensibles et la majorité d’entre nous souhaitons y faire carrière. Mais la volonté d’en faire une association est partie de plusieurs constats : d’abord, l’industrie du luxe est un acteur clé de l’économie mondiale et la France se positionne comme un leader dans le secteur. Il nous a donc semblé qu’une business school française tel qu’emlyon serait l’endroit adéquat pour une telle asso. Après avoir créé, il y a 1 an, un groupe facebook visant à réunir les étudiants qui s’intéressent au luxe, nous avons constaté que de nombreux emlyens partagent cet intérêt. Cela nous a permis de voir que nos événements pourraient trouver un éventuel public. Enfin, comme en témoigne la création en 2016 de l’ESCP Luxury Society et de la Luxury Bocconi Student Society, le luxe fait progressivement son entrée dans le paysage associatif des grandes écoles, alors pourquoi pas nous !

Quels événements « business » souhaitez-vous organiser avec votre association ?

En premier lieu, nous souhaitons organiser des « Luxury Masterclass ». Elles prendront la forme de conférences interactives animées par un ou plusieurs invités professionnels de l’industrie du luxe, et permettront aux étudiants de prendre part à des débats qui animent d’ores et déjà l’industrie. Ainsi, nous accueillerons des cadres dirigeants, des managers, mais aussi des chercheurs, des auteurs ou des entrepreneurs ! Le but serait de créer un partage direct entre professionnels et étudiants et leur permettre d’échanger sur leurs visions de l’industrie.

D’autre part, nous avons pour projet d’organiser un événement qui réunira des alumnis de l’école travaillant au sein de l’industrie du luxe, et des étudiants aspirant à évoluer dans ce secteur. Ce sera un événement au cours duquel les passionnés et les curieux auront l’occasion de partager et échanger directement avec des professionnels qui étaient à leurs places il y a quelques années.

Enfin, nous prévoyons d’organiser des visites en tout genre ! Au seins d’ateliers, d’entreprises, d’hôtels, de salons professionnels et bien d’autres encore…

Envisagez-vous de faire quelques événements un peu plus « fun », à l’image de l’ambiance d’emlyon ?

Bien sûr ! Il y aura régulièrement des apéros en appart qui auront vocation à rassembler des étudiants sensibles à l’industrie du luxe : un moment convivial entre potes autour de bières et pizza !

Puis, nous envisageons de faire un événement avec les étudiants du MSC Luxury Management & Marketing d’emlyon, mais on ne peut pas trop en dire plus pour le moment 😉

Vous traiterez de la mode, de l’automobile ou encore des vins et spiritueux. Qu’est-ce qui différenciera ces événements de ceux de Dress Code, du Racing Club et de Sup de Coteaux ?    

Au cours du processus de création de l’initiative étudiante, la Corpo nous a beaucoup challengés sur cette question, et cela nous a permis de définir un champ d’action qui nous est propre. Ainsi, nous allons nous différencier de ces associations par la manière dont nous appréhendons ces sujets. On souhaite apporter une vision très stratégique des industries du luxe, on veut communiquer sur leur façon de faire, de vendre, des raisons de leurs nouvelles acquisitions, de comment ces industries s’adaptent aux nouveaux enjeux et attentes des consommateurs. À l’image de notre avatar, Bernard Lingots, nous sommes là pour parler affaires !

Ce projet s’annonce ambitieux ! En termes de planification, quels seront vos principaux objectifs pour l’année 2020 ?

Notre objectif pour l’année 2020 est de créer des fondements solides sur lesquels Lux’em pourra s’appuyer pour grandir et s’inscrire dans la durée. Pour cela, nous aimerions trouver un juste équilibre entre petits événements plus faciles à organiser, et gros événements qui nous demanderont plus de travail, mais qui auront, on l’espère, plus de résonnance. Parallèlement, nous avons à cœur de développer la dimension digitale de Lux’em.

Vous participez donc aux cooptations dès le mois d’octobre, alors que vous êtes tous en stage ?

Oui ! La Présidente et la Vice-présidente de Lux’em se rendent à Lyon les 12 et 13 octobre pour faire passer des entretiens mais également pour notre soirée de cooptation qui aura lieu samedi 12 !

Nous nous sommes également tous organisés pour faire passer des entretiens par appel vidéo toute la semaine et pour répondre à toutes les questions que les candidats pourraient avoir.

Une fois les cooptations passées, notre but est que les cooptants puissent être directement impliqués dans la création de tous nos projets, que l’on doit préparer dès maintenant : nous avons pleins de choses à construire et ça serait l’occasion pour eux d’entrer dans le processus de création et mettre en œuvre leurs idées !